10 conseils pour emballer une bombe latine

Ca n’est pas parce qu’il existe un archétype que cela signifie obligatoirement qu’il y a une manière bien spécifique de l’aborder. Mais voici tout de même quelques pistes sur lesquelles réfléchir avant de se lancer.

1 – D’abord, trouver la bombe latine. Ça parait évident mais ça n’est pas particulièrement simple. La plage semble le plus évident, mais ne sera pas à la portée de tout le monde. Privilégier donc des endroits à l’ambiance un peu chaude, comme les bars exotiques. Et éviter les cours de salsa.

2 – Oser. C’est le plus simple, et le plus dur. Les femmes sachant qu’on peut leur accoler le terme de “bombe” peuvent impressionner.

3 – Éviter les clichés. Amorcer des pas de danse malhabiles en la regardant ne serait pas très intelligent, tout comme de lancer du Dario Moreno par le juke-box. Elle sait qu’elle est latine.

4 – Cela n’empêche pas de la questionner sur ses origines. Cela la fera parler. Avant d’être une latine, elle reste une femme et aime donc être un centre d’intérêt.

5 – N’en faites pas trop, mais vous pouvez vous pencher sur ses racines. Le monde latin n’est pas uniforme et homogène, et en ce qui concerne l’Amérique latine il y a même une petite concurrence entre les zones.

6 – Ici, encore une fois, évitez les clichés. La Colombie ne se résume pas à la cocaïne, Le Mexique n’est pas qu’une affaire de travailleurs migrants, et l’Espagne a plus à dire que sa dette.

7 – Garder par moment une distance. Aller jusqu’à être tranchant, succinctement, est une possibilité. Cela évitera qu’elle pense que vous n’êtes intéressé que par son physique.

8 – Ne pas la laisser trop diriger. Les femmes de caractère ont l’habitude de dominer, un peu de défi ne rendra le prétendant que plus intéressant.

9 – Si elle est encore là, devant vous, c’est que vous restez digne d’intérêt Commencez à afficher vos intentions, mais en gardant la subtilité qui vous a conduit là.

10 – Pour ce qui suit, il est important de ne pas ce conforter dans l’idée qu’on se fait d’une bombe latine. Il faut être à l’écoute et savoir saisir de quel type de femme il s’agit, parce là ou vous serez emmené, il n’y aura que deux individus, loin des étiquettes du premier contact.